Compteur visite

421794
Users Today : 202

COMPTEUR

421790
Users Today : 202

Translate:

janvier 27, 2023

Le Tout au Pluriel Magazine

Magazine Socio-Culturel

HAÏTI CRISE POLITIQUE Haut Conseil de transition : Fritz Jean balaie les rumeurs sur la signature d’un accord consensuel

2 min read

Le tout au pluriel magazine via une courtoisie du journal
 Rezo Nodwes.

   4 octobre 2022

Rien de vrai en ce qui concerne la signature imminente d’un accord politique consensuel entre le Président élu de l’Accord de Montana, l’économiste Fritz Alphonse Jean et le Premier ministre de facto, le docteur Ariel Henry dans la perspective de la mise en place du Haut conseil de transition (HCT). L’économiste Jean rappelle qu’il revient au Forum politique, à la Plateforme de la société civile et au Conseil national de transition (CNT), trois instances de l’Accord de Montana, de valider toute initiative de consensus politique.
Aucune rencontre n’est à l’ordre du jour, ce mardi à la Nonciature apostolique, entre le Premier ministre de facto, Ariel Henry et le Président élu de Montana, Fritz Jean. Ce dernier, dans le cadre d’une interview exclusive à Rezo Nòdwès, conteste l’information relayée par une certaine presse en ligne évoquant l’engagement de l’économiste dans le projet du Haut conseil de transition (HCT). Dans une société aussi fracturée, dans une conjoncture politique aussi fragilisée, seules les préoccupations de la population importent, soutient l’économiste.
Les tenants de  Montana renouvellent leur engagement au processus de dialogue susceptible de résorber la crise, mais veulent prendre leur distance au Consensus national inclusif pour une transition de rupture et destélections transparentes, document phare du Haut conseil de transition (HCT) qui prone un Executif, destiné à renforcer le pouvoir d’un seul acteur.
Sur ce point, le Président désigné  de l’Accord du 30 aout concède sur le fait qu’il est opportun et inévitable d’entamer des consultations afin  d’aborder la crise. Il admet avoir pris connaissances du document en circulation, mais refuse de jouer le rôle de simples figurants.
Fritz Jean plaide pour un Haut conseil de transition (HCT) autonome, disposé de pouvoir décisionnel sur les actions gouvernementales et la gestion des intérêts de l’État.
Les signataires de l’Accord de Montana ne ferment pas la porte au consensus et restent ouverts à toute proposition qui inspire la volonté de la population. Ils plaident pour une entente nationale et rappellent que la feuille de route de l’Accord du 30 aout n’est pas coulé dans du béton.
Fritz Jean affirme être attaché à un processus démocratique découlant d’une élection au second degré ayant impliqué 1100 citoyens, entités et organisations ayant validé 42 délégués pour designer un Président et un Premier ministre. L’Assemblée de Montana est mosaïque et les divergences de point de vue des acteurs sont prévisibles.
Hervé Noël
vevenoel@gmail.com

TOUS DROITS RÉSERVÉS Harrysmichel344@gmail.com téléphone 50948438136.

LE TOUT AU PLURIEL MAGAZINE NOUS SOMMES VOS YEUX ET VOS OREILLES…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate »