Compteur visite

398881
Users Today : 217

COMPTEUR

398877
Users Today : 217

Translate:

novembre 30, 2022

Le Tout au Pluriel Magazine

Magazine Socio-Culturel

Haïti Économie/Agriculture/La Mangue Francisque le Fleuron de l’offre agricole exportable d’Haïti, va-elle disparaître de nos exportations dès 2023?

4 min read

L’instabilité politique, les troubles politiques, le Kidnapping, la multiplication des gangs armés en Haïti affaiblissent considérablement le potentiel commercial d’Haïti et le diagnostic vital de l’offre exportable d’Haïti est déjà engagé en tout cas pour certain produit dont la mangue francisque;

Nous savons qu’Haïti exporte principalement des vêtements, de la ferraille, des huiles Végétales, des dattes, du Cacao, des Mangues, du Café etc.
Tout en important du riz, des tissus de coton, des véhicules, du carburant, des produits agro-alimentaires etc;

Selon les prévisions du FMI les exportations de biens et services d’Haïti devraient augmenter de 25,9% en 2021 et de 0,6 en 2022;
tandis que du côté des importations il a été prévu une augmentation d’environ 21,9% en 2021 et devait diminuer de 4,6% en 2022;

Les principaux partenaires commerciaux d’Haïti du côté de nos exportations: les États-Unis avec 84%, la République Dominicaine 3,2 %, le Canada 3%, le Mexique 2,1%, la Chine 1,1%.
Nous importons principalement des États-Unis 20,7%, la Chine 18,8%, les Antilles Néerlandaises 15,7%, l’Indonésie 8,5%;

Depuis environ 40 années, la balance commerciale d’Haïti accuse un déficit chronique d’ailleurs c’est la principale raison qui explique que la Gourde Haïtienne est en constante et régulière dépréciation par rapport au Dollar Américain;

La crise multiforme que vit aujourd’hui Haïti en cette fin de 2021-2022, fait que les prévisions en matière de commerce extérieur seront en berne;

Surtout que notre offre exportable n’est pas trop diversifiée et est composée juste de cinq ou six produits, que sont: le cacao, le café, l’huile de vétiver, fruits de mer et les Mangues Francisques;

Vous vous imaginez que  toute notre offre exportable ne représente même pas un volume d’exportation de 65 millions de Dollars Américains et que dans le même temps nos importations dépassent les 4,5 milliards de Dollars Américains en 2022;

Vive la Diaspora Haïtienne qui viendra nous sauver la vie avec des transferts sans contrepartie de plus de 4 milliards de dollars Américains en 2022.

Le Fleuron de notre offre exportable de notre secteur agricole, la Mangue Francisque risque de disparaître en 2023;

J’ai été choqué de lire la lettre du Département de l’agriculture des États-Unis, soulignant la décision de surseoir sur les importations de la mangue francisque en provenance d’Haïti, ce qui me rend encore plus triste est que cette décision paraît juste;
Car, depuis 2008 un accord tripartie avait été conclu entre le Ministre de l’Agriculture Haïtien le USDA-APHIS et la ANEM et  qu’aujourd’hui Haïti n’arrive pas à remplir sa part de responsabilité;

Notons au passage et selon les experts qu’Haïti dispose de 142 variétés de mangues pour une production totale de 400,000 tonnes métriques l’an toutes variétés confondues.
Pour la mangue francisque la demande du marché des États-Unis est 40,000 TM malheureusement Haïti arrive à satisfaire que la moitié. C’est Honteux pour nos Bourgeois qui sont surtout intéressés au commerce, à faire de l’argent rapide et facile à l’importation, pas du tout à la production Nationale et au développement économique et social d’Haïti.

En temps normal, cette filière rapporte à Haïti en moyenne 20 millions de Dollars Américains pour une exportation d’environ 3 millions de caisses de mangues;

C’est bien loin devant le Cacao qui nous rapporte que 8 millions de Dollars Américains en 2020-2021, le café pas plus de 7 millions de Dollars Américains et le vétiver environ 15,7 millions de Dollars Américains.

Conclusion:

La décision du Ministère de l’Agriculture des États-Unis est juste pour au moins deux raisons:

1- L’insécurité, les bandits qui bloquent les routes empêchant le déplacement des inspecteurs pour le contrôle de la qualité et le traitement des mangues car, il est impératif de pouvoir maintenir le programme de détection et de contrôle de la mouche des fruits exigé par le Ministère de l’Agriculture des États-Unis
2- La mangue est un produit périssable, elle peut prendre des fois une semaine pour arriver au point d’exportation en Haïti car, les gangs souvent bloquent les routes.

La lettre du Ministère de l’Agriculture Américain a laissé une porte ouverte concernant la décision de ne plus importer les mangues francisques en provenance d’Haïti de 2023.
Que Haïti retrouve au plus vite la stabilité, la sécurité et la mise hors d’état de nuire des Bandits dès 2022.

Auteur Dr Eddy Labossière

LE 3 NOVEMBRE 2022

TOUS DROITS RÉSERVÉS Harrysmichel344@gmail.com téléphone
509 48438136.

LE TOUT AU PLURIEL MAGAZINE NOUS SOMMES VOS YEUX ET VOS OREILLES…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate »