Compteur visite

421801
Users Today : 209

COMPTEUR

421797
Users Today : 209

Translate:

janvier 27, 2023

Le Tout au Pluriel Magazine

Magazine Socio-Culturel

LE DRAPEAU D’HAÏTI SYMBOLE DE L’UNITÉ PATRIOTIQUE

5 min read

Par Evans PAUL KP

Ce mercredi 18 mai 2022 ramène le 219ème anniversaire de la création officielle du drapeau haïtien, le 18 mai 1803.

Haïti est l’un des rares pays qui célèbre la fête de son drapeau.

Le 18 mai de chaque année consacré au Drapeau National d’Haïti, est le jour de fête nationale le plus commémoré en Haïti et à l’étranger, dans les milieux de la jeunesse haïtienne de la diaspora, en particulier.

DES INFORMATIONS HISTORIQUES À RETENIR DU BICOLORE NATIONAL D’HAÏTI

A.- Le Général Jean-Jacques Dessalines arracha la partie blanche du Drapeau de colonisation, tricolore français, bleu, blanc, rouge. Il joint le bleu au rouge, en signe d’union des noirs et des mulâtres, et créa le Drapeau d’Haïti en février 1803 à Petite-Rivière de l’Artibonite. Ce Drapeau est officialisé au Congrès de l’Arcahaie, le 18 mai 1803.

B.- Après le Congrès anti esclavagiste, anti colonialiste et anti raciste du 14 août 1791 de Bois-Caïman, le Congrès tenu du 15 au 18 mai 1803 à l’Arcahaie est le 2ème acte révolutionnaire, fondateur de la nation haïtienne.

C.- Le Congrès de l’Arcahaie a permis de résoudre trois problèmes majeurs relatifs à la concrétisation de la bataille révolutionnaire pour l’indépendance d’Haïti:

  1. unifier les différentes forces en rébellion contre la puissance coloniale française, mais dispersées en plusieurs factions opposées ;
  2. se rallier autour d’un Commandant en Chef, pour diriger l’Armée Indigène, le dévolu fut jeté sur le vaillant Général Jean Jacques Dessalines, Le Grand;
  3. Officialiser le choix du bicolore bleu et rouge, symbole de l’unité patriotique haïtienne, et arrêter le plan d’assaut final, pour la libération du pays, à travers la devise, VIVRE LIBRE OU MOURIR.

D.- Catherine Flon (1772-1831), originaire de l’Arcahaie, fille naturelle de Jean-Jacques Dessalines, a cousu le premier Drapeau officiel.

E. Au cours de ses 219 ans d’existence, ce Drapeau a connu plusieurs modifications, tantôt en changeant de couleurs, du noir et rouge au bleu et rouge, au moins 9 fois:

  1. 1803, Congrès de l’Arcahaie, original bleu et rouge, disposition verticale, bleu à gauche et rouge à droite, avec la devise VIVRE LIBRE OU MOURIR au centre;
  2. 1804-1805, an premier de l’Indépendance d’Haïti, Général Jean-Jacques Dessalines, bleu et rouge, disposition horizontale, bleu en haut et rouge en bas;
  3. 1805-1806, Empereur Jean-Jacques Dessalines, noir et rouge, disposition verticale, noir à gauche et rouge à droite;
  4. 1807 à 1843, Alexandre Pétion et Jean Pierre Boyer, bleu et rouge, disposition horizontale, bleu en haut et rouge en bas, introduction des Armes de la République dans un petit carré blanc au centre, avec la devise L’Union Fait La Force;
  5. 1811-1820, Roi Henry Christophe dans le nord, noir et rouge, disposition verticale, noir en haut et rouge en bas, le symbole du Royaume au centre;
  6. 1849-1859, Empereur Faustin Soulouque, bleu et rouge, disposition horizontale, bleu en haut et rouge en bas, le symbole de l’Empire au centre;
  7. 1859, de Guillaume Fabre Nicolas Geffrard à François Duvalier en 1964, rétablissement du drapeau d’Alexandre Pétion et de Jean Pierre Boyer;
  8. 1964, de François Duvalier au Conseil National de Gouvernement (CNG) en 1986, noir et rouge, disposition verticale, noir à gauche et rouge à droite, les Armes de la République, dans un petit carré blanc au centre;
  9. 1986 à nos jours, du CNG à (Ariel Heny) , bleu et rouge, rétablissement pour la deuxième fois du drapeau d’Alexandre Pétion et de Jean Pierre Boyer.

F.- Selon la Matriarche Odette Roy Fombrum, le Drapeau d’Haïti est à l’origine des Drapeaux d’au moins 4 pays:

  1. Le Drapeau de la République Dominicaine, créé dans le cadre de son indépendance, obtenue avec le concours d’Haïti en 1844. Ce drapeau se présente en 4 carrés bleu et rouge, avec une grande croix blanche au milieu et le symbole du pays au centre.
  2. Les Drapeaux du Vénézuéla, de la Colombie et de l’Équateur, formés de trois bandes horizontales, jaune, bleu et rouge. Les bandes bleu et rouge, en reconnaissance de la contribution essentielle d’Haïti à l’indépendance de ces pays. Ces trois Drapeaux sont issus du Drapeau de la Grande-Colombie, créé sur la Place de la Douane à Jacmel, par Simon Bolivar en 1816, au départ de celui-ci pour la campagne militaire de la libération de ces pays, après avoir été largement aidé par Alexandre Pétion.

G.- Sous le titre « La Dessalinienne » en hommage au père fondateur de la nation, Jean-Jacques Dessalines, les paroles de l’Hymne National d’Haïti sont de Justin Lhérisson (1873-1907) et l’œuvre musicale de Nicolas Geffrard (1761-1806). Le texte de la Dessalinienne de 5 couplets est sorti d’un concours organisé en 1904, dans le cadre du centenaire de l’indépendance d’Haïti, sous la présidence de Pierre Nord Alexis. La version musicale adoptée à cette occasion a été composée environ un siècle auparavant. La Dessalinienne a remplacé QUAND NOS AÏEUX BRISÈRENT LEURS ENTRAVES dont le texte est d’Oswald Durand et la musique d’Oxyde Jeanty. Cette œuvre fut d’abord l’hymne national d’Haïti de 1893 à 1904, ensuite il est devenu après et jusqu’à nos jours, l’hymne présidentiel.

H.- La fête du Drapeau est associée à celle de l’Université. À l’initiative du Secrétaire d’État à l’Instruction Publique, Dantès Bellegarde (1877-1966), le Conseil des ministres a en date du 30 septembre 1919, décidé de créer la fête de l’Université, pour la faire correspondre à celle du Drapeau, ceci en plein contexte de l’occupation américaine.

Cette décision, confirmée par la loi du 4 août 1920, sous la présidence de Philippe Sudre Dartiguenave (1862-1926), fait de la jeunesse haïtienne, la gardienne du Drapeau.

I.- La version créole de la dessalinienne est produite par Raymond Moïse en 1982 et popularisée par Feu le talentueux chanteur Ansy Derose.

J.- Le texte de la marche musicale très connue « FIÈRE HAÏTI ou HYMNE À LA JEUNESSE », composition mélodique de Baptiste Desaix, entonnée traditionnellement par des écoliers à l’occasion de la fête du drapeau les 18 mai, est écrit par Edouard Antonin Tardieu (1913-2001), gagnant d’un concours de chants patriotiques, organisé par le Ministère de l’Éducation Nationale, sous la présidence de Sténio Joseph Vincent en 1937.

K.- Symbole de l’unité patriotique, notre drapeau historique bleu et rouge est l’emblème de ralliement national autour duquel nous avons tous et toutes, le devoir civique de construire la nouvelle société haïtienne du bien-être, dans le VIVRE-ENSEMBLE

Auteur
Evans PAUL
18 mai 2022
TOUS DROITS RÉSERVÉS harryesmichel344@gmail.com téléphone 50948438136

LE TOUT AU PLURIEL MAGAZINE NOUS SOMMES VOS YEUX ET VOS OREILLES…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate »