Compteur visite

421815
Users Today : 223

COMPTEUR

421811
Users Today : 223

Translate:

janvier 27, 2023

Le Tout au Pluriel Magazine

Magazine Socio-Culturel

Opération militaire russe en Ukraine : les réactions de la communauté internationale

5 min read

Le ministre ukrainien des affaires étrangères a annoncé ce jeudi 24 février, le début d’une « invasion de grande ampleur de la Russie », et des frappes sur plusieurs villes du pays, après une série d’explosions. Peu avant, Vladimir Poutine déclarait, dans une allocution télévisée surprise, qu’une opération militaire spéciale allait être lancée en Ukraine.

Des chars de l'armée russe sur la route de Rostov, le 22 février 2022.
Des chars de l’armée russe sur la route de Rostov, le 22 février 2022. | YURI KOCHETKOV / EPA-EFE

Afficher le diaporamaOuest-Franceavec AFP.Publié le 24/02/2022 à 06h09Abonnez-vous ÉCOUTER LIRE PLUS TARD NEWSLETTER EUROPE

Le président russe Vladimir Poutine a annoncé, ce jeudi 24 février 2022, une opération militaire en Ukraine pour défendre les séparatistes de l’Est du pays, malgré le tollé international et les sanctions infligées par l’Occident.

Dans la foulée de cette allocution télévisée, diffusée peu avant 4 h, au moins deux puissantes explosions ont été entendues à Kiev, dans le centre-ville, et d’autres à Kramatorsk, dans l’Est, et à Odessa, sur la mer Noire.

Pour le ministre ukrainien des affaires étrangères, Dmytro Kouleba, il s’agit du début d’une « invasion de grande ampleur » par la Russie. « De paisibles villes ukrainiennes sont en train d’être attaquées. C’est une guerre d’agression. L’Ukraine se défendra et gagnera. Le monde peut et doit arrêter Poutine. Il est temps d’agir maintenant » a-t-il tweeté.

Joe Biden promet le soutien des États-Unis

Joe Biden a pour sa part dénoncé « l’attaque injustifiée » de la Russie contre l’Ukraine.« Le président Poutine a choisi (de lancer) une guerre préméditée qui entraînera des souffrances et pertes humaines catastrophiques », a déclaré le président américain dans un communiqué. « La Russie, seule, est responsable de la mort et de la destruction que cette attaque provoquera », a-t-il insisté.

Le démocrate, qui a précisé qu’il s’exprimerait ce jeudi sur les « conséquences » pour la Russie de cette annonce et s’entretiendrait le même jour avec ses homologues du G7, a également échangé avec le président ukrainien Volodymyr Zelensky. Le démocrate lui a promis le soutien des États-Unis face à l’attaque de la Russie.

Une résolution de l’ONU attendue

Les États-Unis déposeront ce jeudi un projet de résolution sur la table du Conseil de sécurité de l’ONU condamnant la Russie pour sa « guerre » en Ukraine, a annoncé mercredi soir l’ambassadrice américaine à l’ONU, Linda Thomas-Greenfield.

Un responsable américain a précisé sous couvert de l’anonymat qu’un vote était attendu en principe vendredi. « Poutine a livré un message de guerre dans un mépris total pour la responsabilité de ce Conseil. C’est une grave urgence. Le Conseil devra agir et nous mettrons une résolution sur la table demain », a fait savoir Linda Thomas-Greenfield.

« Mépris à l’égard des Nations unies »

L’ambassadeur de France à l’ONU, Nicolas de Rivière, a lui fustigé « le mépris » affiché par la Russie à l’égard des Nations unies. L’annonce par le président russe est intervenue au moment même où le Conseil de sécurité de l’ONU se réunissait sur la question de la crise entre l’Ukraine et la Russie.

« La Russie a fait le choix de la guerre. La France condamne dans les termes les plus forts le déclenchement de ces opérations », a ajouté l’ambassadeur français.https://platform.twitter.com/embed/Tweet.html?embedId=twitter-widget-1496712361868206080&frame=false&hideCard=false&hideThread=false&id=1496712361868206080&lang=fr

« Journée sombre » pour l’Europe

Le chancelier allemand Olaf Scholz a qualifié ce jeudi matin l’opération militaire russe lancée en Ukraine de « violation éclatante du droit international », parlant d’une « journée sombre » pour l’Europe toute entière.

Un terme repris par la présidente de la Commission européenne qui condamne « fermement l’attaque injustifiée de l’Ukraine par la Russie. En ces heures sombres, nos pensées vont à l’Ukraine et à ses femmes, hommes et enfants innocents qui font face à cette attaque non-provoquée et craignent pour leurs vies », a déclaré Ursula von der Leyen.https://platform.twitter.com/embed/Tweet.html?embedId=twitter-widget-1496710321372901380&frame=false&hideCard=false&hideThread=false&id=1496710321372901380&lang=fr

Le président russe Vladimir Poutine « a choisi la voie de l’effusion de sang et de la destruction en lançant cette attaque non provoquée » estime Boris Johnson.

« Le Royaume-Uni et nos alliés répondront de manière décisive », a tweeté le Premier ministre britannique, ajoutant qu’il avait parlé au président ukrainien Volodymyr Zelensky.https://platform.twitter.com/embed/Tweet.html?embedId=twitter-widget-1496709938973917186&frame=false&hideCard=false&hideThread=false&id=1496709938973917186&lang=fr

« Le moment le plus triste de mon mandat de secrétaire général de l’ONU »

Le conflit déclenché par la Russie en Ukraine « doit s’arrêter maintenant », a imploré mercredi soir le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, après une réunion en urgence du Conseil de sécurité.

« Président Poutine, au nom de l’humanité, ramenez vos troupes en Russie ! », a lancé le chef de l’ONU, visiblement éprouvé par l’annonce d’une opération militaire russe en Ukraine au beau milieu de la session du Conseil de sécurité. « C’est le moment le plus triste de mon mandat de secrétaire général des Nations unies », a-t-il ajouté.https://platform.twitter.com/embed/Tweet.html?embedId=twitter-widget-1496684236325195777&frame=false&hideCard=false&hideThread=false&id=1496684236325195777&lang=frPensez-vous que les sanctions envisagées pourront dissuader Vladimir Poutine d’envahir l’Ukraine ?Débattez !

Mais pour l’ambassadeur de Russie à l’ONU, Vassily Nebenzia, son pays cible « la junte au pouvoir à Kiev ». « Nous ne sommes pas agressifs envers le peuple ukrainien, mais envers la junte au pouvoir à Kiev », a-t-il déclaré en conclusion de ses remarques devant le Conseil de sécurité des Nations unies.
Opération militaire russe en Ukraine : les réactions de la communauté internationale

TOUS DROITS RÉSERVÉS harryesmichel344@gmail.com téléphone 50948438136

LE TOUT AU PLURIEL MAGAZINE NOUS SOMMES VOS YEUX ET VOS OREILLES…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate »