Compteur visite

398795
Users Today : 131

COMPTEUR

398791
Users Today : 131

Translate:

novembre 30, 2022

Le Tout au Pluriel Magazine

Magazine Socio-Culturel

OPINION : « Le peuple Haïtien doit se battre pour que l’importation des produits pétroliers demeure un monopole de l’État Haïtien »

4 min read

 » La seule bataille qu’un Peuple peut perdre est celle qu’il n’aura pas menée « 

Écrit Par
Dr. Eddy Labossière,

La Direction du Fonds Monétaire International (FMI) exige au PM de donner aux cinq compagnies ( DINASA, BANDARI, CAP INVERST, KIMAZOU etc.) le monopole commercial concernant l’importation des produits pétroliers en Haïti et de plus, l’État Haïtien doit trouver 140.000.000 de Dollars Américains chaque mois pour prêter à ces compagnies.
Le FMI menace de retirer son soutien au Gouvernement de facto d’Ariel au cas où ce dernier n’accède pas à sa requête.

*Au moins neuf raisons pour lesquelles l’importation des produits pétroliers doit rester un monopole de l’État Haïtien. La requête du FMI( si elle est vraie), doit être rejetée par PM Ariel »;

1- Ces compagnies ne viendront pas avec leur propre Dollars Américains, ce sera au Gouvernement Haïtien de les approvisionner en Dollars à partir des faibles réserves Internationales de la BRH;

« Mes amis c’est prendre les enfants du bon Dieu pour des canards sauvages ».
Si l’État Haïtien peut trouver facilement des Dollars Américains dans ce cas, il n’aura pas besoin d’intermédiaire, il pourra placer les commandes de produits pétroliers comme il le faisait très bien avant pendant plus de cinquante années.

2- Les cinq compagnies mentionnées sont de capitaux étrangers ou appartiennent à des Oligarques corrompus qui n’ont aucun intérêt en Haïti, elles vont rapatrier tous leur super profit vers l’étranger et presque zéro investissement en Haïti.

3- le FMI et surtout la Banque Mondiale font des investissements un peu partout dans le monde entier, dans les montages financièrs ou dans la structure du capital des entreprises privées. Probablement ils sont des actionnaires dans l’une ou l’autre de ces compagnies, c’est pourquoi ils ne se gênent pas pour faire cette demande indécente au Gouvernement d’Ariel. Ils ne sont pas à leur coup d’essai en Haïti, voir les propriétaires de l’hôtel OASIS;

4- Nous Haïtiens devons cesser cette mauvaise Habitude historique de renverser par des manifestations de rue un Président avant la fin de son mandat de cinq ans, pour mettre en place un Gouvernement de transition, la Constitution prévoit les voies et moyens pour chasser un président du pouvoir.

Un Gouvernement de transition a deux handicaps majeurs.
a- Les politiciens rakétè s’enrichissent plus facilement pendant une transition: une investigation des autorités de transition qui ont été au pouvoir pendant les 30 dernières années par la Cour supérieur des comptes et du contentieux administratif et L’ULCC, fournira les preuves;

En République Dominicaine une enquêter sur les investissements de nos hommes et femmes qui ont occupé les pouvoirs en Haïti s’impose
b- les institutions internationales en profitent aussi au cours d’une transition: mener des enquêtes sur EDH et le MPCE pour les preuves.

Le FMI et la Banque Mondiale n’allaient pas rater cette occasion avec un Gouvernement de transition pour faire du chantage et ce n’est pas une Première.

Produire cette demande indécente pour non seulement la privation de l’importation des produits pétroliers mais aussi en tirer des avantages sur le dos du pauvre peuple Haïtien( they don’t Care);

5- Le « Blanc » parle chaque jour de démocratie et l’élection libre en Haïti mais au fond, il a un problème avec un Gouvernement légitime, le FMI ne se permettrait pas de faire ce chantage à un Gouvernement issu d’électiond libres et démocratique;

6- Si le Gouvernement ne peut pas à un moment de la durée trouver les 140.000.000 Dollars Américains, il n’y aura pas d’essence dans les pompes pour le fonctionnement normal de l’économie;

Nous avons fait l’erreur avec la République Dominicaine pour nos besoins de produits de première nécessité, de grâce Messieurs et Dames de ce Gouvernement de facto ne livrez pas le peuple Haïtien aux caprices et à l’appétit féroce de ces cinq compagnies étrangères.

7- Le Gouvernement n’a nullement le droit de demander à la BRH de fournir cette grande quantité de Dollars Américains aux compagnies du Secteur privé, la BRH devrait chercher des Dollars Américains partout, pour répondre à la demande de cette forte somme, cette demande de Dollar Américain provoquerait une dépréciation continue et régulière de la Gourde, il en résulterait une forte inflation et les produits de première nécessité deviendront têt nèg,

8- Comme l’explique bien la théorie économique, chaque fois qu’on ajoute un facilitateur quelconque sur la chaîne des valeurs d’un produit, le dernier consommateur (ici les consommateurs des produits pétroliers) paiera un peu plus cher le bien ou service;

9- Le profit énorme (environ 1$us par gallon) et sans risque que ces cinq compagnies vont empocher doit aller au peuple Haïtien pour la réalisation de projets dans les domaines de l’éducation, de la santé, de l’agriculture et des affaires sociales.

N.B. Haïti a cruellelement besoin d’une autre classe de politicien qui serait: Qualifiée, compétente, Patriote, Visionnaire et non-Corrompue. Il faut reprendre au plus vite dans nos écoles, des cours d’instruction civique et des cours sur la citoyenneté.

Écrit Par Dr Eddy Labossière

LE 19 NOVEMBRE 2022

TOUS DROITS RÉSERVÉS Harrysmichel344@gmail.com téléphone
509 48438136.

LE TOUT AU PLURIEL MAGAZINE NOUS SOMMES VOS YEUX ET VOS OREILLES…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate »