Compteur visite

421791
Users Today : 199

COMPTEUR

421788
Users Today : 200

Translate:

janvier 27, 2023

Le Tout au Pluriel Magazine

Magazine Socio-Culturel

OPINIONS/RÉFLEXION : Mon devoir de père et mes responsabilités envers la jeunesse de mon pays justifient mon texte d’aujourd’hui.

4 min read

Port-au-Prince le 11 octobre 2022

   Auteur 
Ashley Laraque 

Je suis tout autant que vous tous, fatigué de ne pouvoir vaquer à mes activités sans avoir peur…
Fatigué de devoir m’inquiéter chaque fois qu’un proche est dans l’obligation de se déplacer d’un point à un autre de la ville.

Je suis fatigué de devoir négocier avec des vagabonds, le droit de rentrer chez moi.
Je suis fatigué d’avoir à regarder les images de destruction de biens que des innocents ont consacré leur vie à construire ou acquérir

Je suis fatigué de ne pouvoir donner aucun espoir à mes employés de plus de 30 ans et de ne pouvoir rassurer mes enfants sur leur avenir chez eux .

Je suis fatigué d‘être pointé du doigt et désigné comme complice ou responsable d’une situation que je n’ai aucunement contribué à créer…..

Oui, je suis comme vous tous fatigué, frustré et en colère mais, en aucun cas je ne voudrais que ma colère, ma frustration et ma fatigue n’altèrent ma capacité d’analyser le pourquoi de ce qui aura été créé de toute pièce pour nous amener au stade où nous nous retrouvons …

Je redoute de devoir être contraint de baisser la tête pour sauver les miens.......malgré tout j’assume mes propos...

  N’étant pas de ceux qui brandissent ou se targuent d’un patriotisme dépassé pour meubler leur discours teinté d un populisme opportuniste, mon ressenti résulte de l’humiliation  que m’aura infligée un capitaine brésilien qui, pour pouvoir me maîtriser m’aura ce jour-là aspergé le visage d’un pepper spray  afin de m’interdire l’accès à mon entreprise au parc industriel sonapi.

Le liquide me brûla le visage et les yeux mais le spectre du retour de mes agresseurs me brûle aujourd’hui l’âme.. alors oui, j assume mes propos..!
Mais puisqu’il est nécessaire de dépasser les traumatismes d un vécu pour permettre une réflexion cohérente …n’est-il pas exact que le gouvernement de facto a consenti l’acquisition d’équipements et de matériels de qualité tels que requis par la police ? L’ambassadeur du Canada nous ayant confirmé la nouvelle, tentant même d’expliquer les raisons d’un retard dans la réception des biens payés par la République à son compatriote fournisseur … Alors, où sont ces équipements et matériels ?

 Reviendrait-il moins cher de justifier le déploiement de soldats étrangers avec leurs propres équipements que de nous expédier les nôtres??? Ou, serait-ce plus rapide???

 Les très nombreuses saisies d’armes et de munitions, dans la situation d’exception telle que nous la vivons, ne pourraient-t-elles pas servir à équiper les forces armées d‘Haiti, ou préférons nous courir le risque d‘un énième bris de scellés suivi d’un autre cambriolage de nos tribunaux pour en déplorer la disparition??.

L’international “ami” utilise toutes ses influences diplomatiques pour interdire la remise d armes aux FADH mais, bien que la définition de la  mission des UN soit précisément en appui à la justice , n ‘offre aucune assistance pour protéger nos scellés et prévenir la récupération de ces armes par les destinataires premiers. ?????

  Comment la presse internationale a-t-Elle

été en mesure de publier une décision gouvernementale officielle alors qu’elle n’avait même pas été encore prise en conseil des ministre. ???

Pourquoi Ariel Henry et son gouvernement n’ont-ils pas choisi de nuancer leur requête, en spécifiant « en appui aux institutions préposées  » plutôt que de leur confier la tâche de décider de la manière de résoudre la crise ???

 Pourquoi enfin, Ariel Henry  tout comme le defunt président, prétend-t-il connaître les responsables et ne les nomme pas,??  

Espère-t-Il les inciter à négocier avant de les livrer à la colère du peuple, ou n’a-t-il simplement pas le courage de les arrêter????

   Les réponses que je me suis faites à ces questions, ne les ayant obtenus d’aucune autorité, m’autorisent à conclure que l’on nous aurait amené, à dessein, exactement là où ils souhaitent que nous nous trouvions.. 

Alors oui, tout épuisé et en colère que je suis, j’assume de penser que si le choix m était donné, je préférerais ressentir la douleur de ma chair transpercée par le projectile tiré par l’un des nôtres .. que d‘avoir l’âme
meurtrie et la dignité piétinées par la gifle d’un soldat étranger…

D’autant plus que les plus croyants d’entre nous se rappelleront l’enseignement du tout puissant: seigneur pardonnez-leur car ils ne savent pas ce qu’ils font.

    Vous conviendrez qu’en aucun cas il ne fait référence à ceux qui auront prémédité notre descente aux enfers.

Écrit Par
A. Laraque.

LE 12 OCTOBRE 2022

TOUS DROITS RÉSERVÉS Harrysmichel344@gmail.com téléphone 50948438136.

LE TOUT AU PLURIEL MAGAZINE NOUS SOMMES VOS YEUX ET VOS OREILLES…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate »