Compteur visite

421785
Users Today : 193

COMPTEUR

421781
Users Today : 193

Translate:

janvier 27, 2023

Le Tout au Pluriel Magazine

Magazine Socio-Culturel

Réflexions : Mes Réflexions sur l’Avenir D’HAÏTI . 18 OCTOBRE 2022 .

6 min read

La mort soudaine, inopinée et regrettable ce weekend du jeune chanteur concitoyen MICHAEL BENJAMIN, survenue lors d’une performance musicale sur une scène dans la CAPITALE FRANÇAISE, a bouleversé de nombreux/ses haitiens/nes à cause du jeune âge de l’artiste et la perte d’un si grand talent . L’ACV qui a emporté le génial MIKA nous menace tous en Haïti vu les conditions de stress, d’insécurité, de viols, de kidnappings, de violence et d’instabilité maintenues et entretenues dans lesquelles nous vivons et évoluons . Ils sont nombreux les MICHAELS BENJAMINS ANONYMES qui meurent d’AVC chaque semaine chez nous…

La mort de tous ces MICHAEL pourrait être évitée, si seulement nous apprenions à vivre comme des humains et comme des frères, sans passions morbides, sans excès et sans surmenage . En attendant ce moment, nos prières accompagnent la famille, les proches et les fans de MICHAEL BENJAMIN et qu’il soit reçu dans la lumière de celui qui l’avait comblé de tant de talents . Son deuil sera long, difficile et pénible … particulièrement pour la jeunesse de notre pays qui l’adulait tant .

Depuis quelques temps une tradition néfaste s’est installée dans nos mœurs . Elle consiste à galvauder et à souiller toutes les dates historiques de notre Nation, les vrais marqueurs de notre identité de peuple, tels que le 1er et 2 janvier, le 18 mai, le 17 octobre, le 18 novembre . En ce 17 Octobre, jour qui devrait être un jour de recueillement national et individuel, des prétendus leaders ont organisé des manifs un peu partout dans le Pays . Ces leaders se sentent-ils vraiment différents de cet ex-Président qui avait travesti cette date en organisant un mini Carnaval ? Manifester est un droit démocratique fondamental, mais manifester en un jour aussi sombre de notre histoire de peuple n’est qu’une dérive en plus des multiples autres, qui détruisent notre NATION . Être dans les rues ce jour-là et que mort d’hommes s’en suive est révoltant .

Ajouter du sang au sang de L’EMPEREUR, qui n’aurait jamais dû couler, est-ce le meilleur moyen de lui témoigner notre gratitude, notre respect, notre dévotion, notre volonté de lutter pour les descendants de  » TOUS CEUX DONT LES PÈRES ÉTAIENT RESTÉS EN AFRIQUE ? »

Il est temps de nous ressaisir tous, pouvoir et opposition, de cesser de nous laisser mener par nos émotions et nos rancœurs fratricides et de nous rappeler qu’une nation est aussi faite de SYMBOLES et qu’on ne les piétine pas et qu’on ne les souille pas impunément .

Nous avons trop souvent donné ce spectacle triste et affreux à nos enfants .

Le moment est donc venu de remettre nos pendules à l’heure et d’apprendre à tous nos citoyens et citoyennes et particulièrement à notre jeunesse, que nos SYMBOLES, notre patrimoine historique, culturel, immatériel, nos ANCÊTRES sont AU-DESSUS de nos désaccords et luttes politiques pour le POUVOIR et doivent faire partie intégrale de l’éducation de nos enfants et petits-enfants .

Même dans les Pays en guerre, on ne ferme pas les établissements scolaires, on ne les brûle pas, tout comme on ne s’attaque pas aux hôpitaux, aux biens privés et publics et on ne pille pas les banques où se trouve l’argent de ceux que des pseudos leaders prétendent défendre . Quand la dégradation sécuritaire et civique arrivent à ce niveau, toutes les forces VIVES, MORALES et PATRIOTIQUES de la NATION devraient se réveiller pour crier HALTE-LA … C’EST UNE LIGNE ROUGE QU’IL NE FAUT PAS TRAVERSER et APPELER LE PEUPLE À LA DÉSOBÉISSANCE CIVILE et à la PRISE DES COMMUNES POUR LA FORMATION D’UN GOUVERNEMENT DE SALUT PUBLIC .

Que cette année soit la dernière au cours de laquelle nous offrons un tel spectacle à la NATION et à notre JEUNESSE ! Que ces leaders cessent d’être des laideurs et tentent d’acquérir la stature de LEADERS désireux de construire et non de détruire notre NATION !

Aujourd’hui notre pays a besoin d’HOMMES et de FEMMES D’ÉTAT au niveau des TROIS POUVOIRS et non de vulgaires meneurs de foule…

Quel était l’objectif réel de cette manif devant l’AMBASSADE AMÉRICAINE ?

Inviter les Haitiennes et Haitiens à réfléchir sur le parricide, qui a détourné le pays de la voie de sa CONSTRUCTION pour l’enfoncer graduellement dans sa DÉCONSTRUCTION et qui a noyé les belles COULEURS de L’ARC-EN-CIEL générées par la création de richesse , d’emplois, de l’état de droit, de la Justice sociale, de la fraternité, de la solidarité et de la fierté dans l’océan de DOULEUR de la pauvreté, de l’ignorance, du chômage, de l’insalubrité et de la honte ?

Ou manufacturer un incident pour donner une excuse gratuite aux YANKEES de débarquer RAPIDEMENT et AUTOMATIQUEMENT en Haïti sous le farfelu prétexte d’empêcher un autre BENGAZI ?

Et tout ce spectacle hideux, toute cette provocation dangereuse se passent un 17 Octobre ?

O PAPA DESSALINES KI LÈ VRE PITIT OU YO, AP FÈ RÈV OU TE GEN POU YON AYITI LIBERE AVÈK RICHÈS E MITASYON SOSYAL SAN DIVISYON E SA VYOLANS REYALIZE ?

Nous demandons alors humblement, à toutes les forces Morales, Spirituelles et Mystiques du Pays D’HAÏTI, de lancer une invitation et un appel solennels et pressants à tous les HAÏTIENS et HAÏTIENNES de la Diaspora et du Pays, au pouvoir et à l’opposition, en vue de s’assurer que désormais plus une seule goutte de sang haïtien ne soit versé en ces jours symboliques .

Et que le 17 octobre devienne, à partir D’AUJOURD’HUI et OFFICIELLEMENT, pour notre Pays, UN JOUR DE DEUIL NATIONAL, de RÉPARATION, de PÉNITENCE, de SOLIDARITÉ, d’EXPIATION, de PARTAGE, de REPENTANCE, de PARDON, de MISÉRICORDE et de RÉCONCILIATION . Et qu’il en soit ainsi, désormais, chaque année ! Il est temps qu’un Gouvernement et une Législature y pensent et en fassent une réalité par une LOI .

Au lieu de ce spectacle de dérive supplémentaire, CE 17 OCTOBRE aurait dû servir de levain pour faciliter et entamer de vraies négociations entre les protagonistes politiques pour arriver à un début de dénouement de la crise actuelle par le déficelage des multiples accords et le ficelage d’une solution durable pour aborder sérieusement la problématique haïtienne .

Une solution et une feuille de route négociées et acceptables pour tous, sont encore possible cette semaine même avant la décision de L’ONU d’autoriser une INTERVENTION MILITAIRE MUSCLÉE ET IMMÉDIATE EN HAÏTI, afin d’avoir le maximum de contrôle sur ces militaires étrangers à leur arrivée, au lieu de leur laisser la possibilité d’agir à leur guise sous les yeux pitoyables du désaccord de nos accords .

Que l’âme du Père de la Patrie, l’Empereur Jean-Jacques Dessalines et de tous ceux et celles qui sont morts pour la Patrie reposent en Paix par la miséricorde de Dieu ! Amen .

Auteur
Père Jean-Miguel Auguste

+50938470965
miguelnov19@gmail.com

LE 19 OCTOBRE 2022

TOUS DROITS RÉSERVÉS Harrysmichel344@gmail.com téléphone WhatsApp 50948438136/35689820/LE TOUT AU PLURIEL MAGAZINE NOUS SOMMES VOS YEUX ET VOS OREILLES…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate »