Compteur visite

421775
Users Today : 183

COMPTEUR

421771
Users Today : 183

Translate:

janvier 27, 2023

Le Tout au Pluriel Magazine

Magazine Socio-Culturel

SOCIÉTÉ CAFÉ CIVIQUE : Chères et chers compatriotes,s’il vous plaît, réfléchissez et analysez. 100.000 plats chauds par jour à travers des Restaurants Communautaires.

3 min read

Texte Écrit Par
Hérard Louis

Je propose de remplacer «  RESTAURANTS COMMUNAUTAIRES » par :
1) RESTAURANTS DE QUARTIERS;
ou bien
2) CANTINES COMMUNALES.

Nous avons 148 Communes et 576 SECTIONS COMMUNALES.
Les 148 Communes donnent au minimum 148 Villes parce que l’IHSI, depuis 2012, d’après mes lectures, a réparti certaines Sections Communales rurales en milieu urbain et milieu rural .
C’est le cas de BAUDIN , la 1ère Section Communale de Port-de-Paix. Elle est répartie en 1ère section:
1) milieu urbain avec 37.795 habitants et 7.868 ménages;
2) milieu rural avec 13.542 habitants et 2.518 ménages.
Au minimum, avec les 148 villes et les 576 sections communales, nous totalisons 724 Sections Communales.
En divisant 10.000 plats chauds par 724 Sections Communales, nous obtenons 13,8 , à peu près 14 plats chauds par Section Communale urbaine et rurale.
Prenons, par exemple, la Ville de Port-de-Paix, un espace urbain qui devait être depuis le 2 juin 2007 subdivisé en plusieurs Sections Communales.
Rien n’a été fait jusqu’à présent après 4 mandatures municipales de 4 ans plus 3 ans 10 mois 3 semaines.
Oui, ma Ville natale est répartie traditionnellement ou de fait en plusieurs quartiers car aucun arrêté municipal n’a jamais fixé le nombre de ces derniers, leurs limites et leurs superficies.

Du Pont Saint-Louis, devant la loge maçonnique, au Pont de Nan Grigri, c’est-à-dire la limite EST de la Ville, nous pouvons créer une Section Communale de la Ville avec ses TROIS INSTITUTIONS LOCALES, à savoir:
1) le Conseil d’Administration de cette Section Communale (CASEC)
2) l’Assemblée de Section Communale (ASEC);
3) le Conseil de Développement de la Section Communale ( CDSC).
L’application de l’article 16 du Décret cadre de la Décentralisation donnera non seulement une nouvelle dynamique à la Commune mais aussi développera de nouvelles visions dans le cadre de la Constitution et des limites fixées par les lois et les décrets.

Revenons à nos 14 plats chauds pour la Ville de Port-de-Paix.
En connaissance de cause, ces 14 plats sont loin d’être suffisants pour mon quartier natal subdivisé en 3 secteurs ou blocs:
• Nan Palan
• Rue Bénito Sylvain ou la rue du Centre du quartier
• la rue 3-Grâces.

J’invite les autorités locales, communales, départementales et nationales à consulter la Déléguée de Ville, Madame Béthanie Louis, une élue du Quartier.
Je me fais le porte-parole de mon quartier pour demander aux Directeur du FAES, Directeur Départemental des Affaires Sociales , de l’IHSI du Nord-Ouest et au Maire de Port-de-Paix combien de ménages défavorisés de Lòt Bò Pon ont-ils dans leurs bases de données?

Et je pose la même question pour tous les autres quartiers de la Ville, de ceux du Département et des autres Villes comme Gonaives ( Raboteau), Cap-Haïtien (La Fossette), Delmas (Solino,) Port-au-Prince (Bel-Air) et tous les quartiers défavorisés que vous connaissez dans votre ville et votre commune natales.

Ce programme d’apaisement social est un leurre, un miroir aux alouettes, un attrape-nigaud en matière de politique sociale gouvernementale.
Pour cesser ces types de DÉMAGOGIE, inspirons-nous pour de bon de la philosophie des Collectivités Territoriales en faveur d’une vraie politique et une vraie Administration de chaque Collectivité Territoriale.
Patriotiques salutations
Hérard LOUIS
Genève, le samedi 28 mai 2022

TOUS DROITS RÉSERVÉS harryesmichel344@gmail.com téléphone 50948438136

LE TOUT AU PLURIEL MAGAZINE NOUS SOMMES VOS YEUX ET VOS OREILLES…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate »